Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 20:28

Anticor fait l'actualité en ce moment. Cette fois-ci pour l'affaire des sondages de l'Elysée.

 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/la-justice-va-enqueter-sur-les-sondages-de-l-elysee-22-02-2011-1326913.php

 

D'où l'utilité du juge d'instruction et d'Anticor!

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 22:51
Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 19:51
La nouvelle charte est disponible ici
 
De Jean-Luc Trotignon:
 
La nouvelle charte éthique des collectivités locales d'Anticor vient d'être achevée. 
J'étais moi-même en charge de la rédaction de cette nouvelle mouture en collaboration avec le Bureau national d'Anticor et je peux donc répondre à toutes vos questions à son sujet.

LES CANDIDATS RÉPUBLICAINS AUX ÉLECTIONS CANTONALES QUI ADHÈRENT SANS RÉSERVE AUX VALEURS D'ANTICOR PEUVENT, S'ILS LE SOUHAITENT, SIGNER CETTE CHARTE, CE QUI REPRÉSENTE UN ENGAGEMENT (voir condition en toute  fin de charte). ILS SONT ALORS AUTORISÉS PAR ANTICOR À LE FAIRE SAVOIR DANS LEUR COMMUNICATION.

Certains candidats, en France, ont fait le choix de signer cette charte devant la presse en présence d'un représentant d'Anticor, il vous suffit de nous le demander.

Jean-Luc TROTIGNON
Vice-Président d'Anticor
Responsable d'Anticor Yvelines
Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 16:33

Par Anticor

 

Voir ci-dessous le lien avec l'article que vient de publier CHALLENGES pour relater l'ouverture d'une enquête ordonnée par le Parquet suite à la plainte du 21/01 de JM KUHN, visant la nullité de l'autorisation donnée par le MINEFI à la CDC pour lui permettre d'acquérir QUICK.
  
Cordialement
 
JP Roux
Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 22:32

La Mairie de Poissy a porté plainte pour vol de documents en Novembre dernier, je l'apprends aujourd'hui et il ne s’agit pas de n’importe quels documents. Ils concernent un appel d’offre sur une étude commandée par la Mairie sur le quartier de la Coudraie, qui a coûté 40 000 € aux contribuables. La régularité de cet appel d’offre a souvent été mise en cause, sans qu’aucunes preuves n’aient jamais été avancées. Des rumeurs allant même jusqu’à affirmer une anormale absence d’appel d’offre. Mais une rumeur n’est pas une preuve et la démocratie n’a pas besoin de suspicions. Elle a besoin de transparence.
 
C’est pourquoi, dès janvier 2010 (soit il y a plus d’un an), j’avais officiellement demandé ces documents à la Mairie. Rien de plus simple pour prouver l’existence d’un document que de l’avoir entre les mains, a minima une copie. Malheureusement, s’il y a eu vol, personne ne verra jamais ces documents. Car malgré l’avis favorable de la CADA dès avril 2010, malgré les relances en recommandé, la Mairie de Poissy refusera de communiquer ces documents. Actuellement ma requête est entre les mains du tribunal administratif de Versailles. Il y a peu donc de chance que ces documents réapparaissent un jour.
 
J’avoue que c’est assez troublant. C’est d’autant plus troublant que la plainte pour vol date du 19/11/10 et le communiqué de presse du Modem de Poissy sur l’impossibilité d’avoir communication de ces documents est du 16/11/10 (3 jours avant), mettant l’intérêt pour ces documents sur la place publique. De quoi alimenter encore plus la rumeur…
 
Alors que ces documents d’archives n’ont aucune valeur marchande (par définition…), des individus n’ont pas hésité à violer la loi pour les dérober. Il est clair que ce n’est pas anodin. Espérons qu’ils réapparaîtront pour mieux comprendre ces évènements. Il est cependant regrettable que la Mairie de Poissy n’ait jamais suivi l’avis officiel de la CADA m’autorisant à avoir communication de ces documents. J’aurais sans problème donné la copie que j’aurais dû avoir. Les données ainsi sauvées auraient limité l’impact de ce vol qui empêche à l’heure actuelle de pouvoir contrôler la légalité de ce marché, en toute transparence démocratique.

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:18

Je me demande si cette remarque n’a pas déjà été formulée, mais je me risque à la faire quand même. Facebook a été créé ou développé à des fins purement commerciales avec un certain succès. C’est évident, son créateur n’est pas un philanthrope.

 

Par contre, c’est aussi un incroyable booster de démocratie en ce moment. Il y a beaucoup de n’importe quoi dans Facebook, mais pas uniquement. Dans les pays où la liberté d’expression n’existe quasiment pas, où les médias sont verrouillés et tout opposant réprimé sévèrement… il ne reste qu’internet.

 

Internet peut être contrôlé, c’est le rêve de l’élite UMP : faire comme son partenaire, le parti communiste chinois. Mais on ne peut pas arrêter un océan d’information. Aussi les réseaux sociaux sont à l’origine des principales manifestations. La Tunisie bien-sûr, et l’Egypte. Mais aussi déjà en Iran.

 

Si ce dernier avait clairement ses opposants internationaux, ce n’était (n’est ?) pas le cas des deux autres. Nos politiciens s’engluent à justifier leur sympathie pour ces dictatures, on pouvait même entendre certains « spécialistes » nous expliquer que la culture orientale n’est pas adaptée à la démocratie. Que c’est contraire aux traditions, que cela ne peut pas marcher. Il n’y avait bien que quelques ONG absentes des médias et internet pour dénoncer la dictature. Internet noyau de l’organisation des manifestants.

 

Donc internet, c’est tout, c’est n’importe quoi, beaucoup de n’importe quoi mais une étincelle suffit à le rendre indispensable au monde démocratique.

 

 

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 19:36

 Par Anticor

 

                Soirée de lancement réussie le vendredi 28 janvier pour la création du groupe local « ANTICOR MOSELLE » à Rombas, une ville de 10 000 habitants à 20 km de Metz.

 

                Pourquoi Rombas ? Comme souvent, c’est une affaire locale qui scandalise des citoyens et qui les motive pour se regrouper et agir. En l’occurrence, le Maire de la commune (Lionel Fournier, PS) a été condamné définitivement le 02/07/09 pour détournement de bien public, soit 4 283 € d’essence. En effet, ce Maire faisait régulièrement facturer à la commune des pleins d’essence à usage personnel ou familial. Mais il faut savoir que le Tribunal de Grande Instance de Metz n’a tenu compte, pour cause de prescription, que des trois dernières années de consommation alors que cela faisait plus de dix ans que cette habitude avait été prise. Il faut aussi dire que le Maire n’avait pas de partie civile en face de lui lors de son procès, car encore une fois, le Tribunal Administratif avait refusé à un élu de l’opposition, qui avait révélé l’affaire, de représenter la commune. Enfin le Maire, qui n’avait été condamné qu’à 1 500 euros d’amende avec sursis pour ce détournement de bien public, a finalement obtenu le relevé de sa peine d’inéligibilité le 21/01/10. Ce qui fait que bien qu’à l’époque, sa peine imposait cette inéligibilité, il est resté Maire de sa commune.

 

                Et quand on sait que cet élu devait malgré tout figurer sur la liste du Parti Socialiste aux élections régionales de mars dernier, comme si de rien n’était, on comprend que des citoyens et des militants de Moselle aient pu s’indigner.  Et ils l’ont été au point de finir par obtenir son retrait de la liste. Mais les adhérents d’Anticor 57 s’inquiètent à l’approche des élections cantonales, pour lesquelles ce Maire pourrait être candidat. Bien qu’à leur connaissance, le remboursement de l’essence à la commune n’a toujours pas été effectué, ils redoutent qu’il obtienne l’investiture ou le soutien de son parti, voire une non-concurrence lui laissant volontairement la voie libre.

 

                On est là au cœur du combat d’Anticor. Alors que nos principaux partis prétendent officiellement vouloir promouvoir l’éthique en politique, l’exemple qu’ils donnent lorsqu’ils investissent ou soutiennent des élus qui ont été condamnés définitivement est déplorable. Il amène à gonfler l’abstention et il enfle à chaque fois l’impression des « élus tous pourris et complices entre eux » qu’ont les citoyens. Or ces partis osent ensuite se plaindre de ce « tous pourris » qu’ils alimentent eux-mêmes avec ce type d’attitude, avec pour conséquence de rejeter certains de leurs électeurs vers des votes extrémistes. Il ne s’agit pas pour nous, bien au contraire, de rejeter l’ensemble de la classe politique : c’est de l’intérieur qu’il faut assainir notre système démocratique, entre autre en convaincant les militants des partis politiques de cesser de soutenir ceux qui ne respectent pas l’indispensable exemplarité des élus.

 

                Il y avait donc vendredi soir à Rombas une trentaine de participants pour cette réunion de lancement d’Anticor Moselle, dont une dizaine d’élus de la ville, ainsi que d’autres élus ou anciens élus, et des citoyens de tout bord politique. L’ancienne députée européenne des verts de 1999 à 2009, Marie-Anne Isler-Béguin, était notamment parmi eux.

 

                C’est dans une grande qualité d’écoute qu’ils ont pu entendre Julien Vick, le jeune militant d’Anticor à l’origine de la création de ce groupe local, Alphonse Monaco (debout sur photo), Président des élus de l’opposition de Rombas, et Jean-Luc Trotignon, Vice-Président d’Anticor en charge des collectivités locales. La soirée s’est conclue par l’adhésion à Anticor du tiers des participants, d’autres participants repartant avec leur bulletin d’adhésion pour y réfléchir.

                Anticor 57 a créé son blog, déjà très visité suite à un article du Républicain Lorrain annonçant la réunion, où tous les citoyens de Moselle qui s’interrogent sur le respect de la légalité par leurs élus peuvent laisser une demande de conseil ou de renseignement. Car il ne s’agit pas d’agir à leur place, mais de les inciter à le faire eux-mêmes en les guidant et en mutualisant les expériences.

 

                Longue vie active à Anticor 57, en espérant que d’autres citoyens indignés suivront cet exemple, avec l’envie de créer chez eux un nouveau groupe local Anticor !

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 18:11

Par Anticor:

 

Hélène Constanty, sympathisante d'Anticor, nous informe, en tant que co-auteur d'un documentaire intitulé "ils ont voulu le pouvoir", que celui-ci sera diffusé sur LCP les 25 et 27 février prochains. Dans les premiers rôles : Isabelle et Patrick Balkany, Patrick Devedjian, Roger Karoutchi...
La bande annonce est visible ici : 
Et voici la page facebook du film avec toutes les infos 
A faire circuler sans modération...
Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 21:36

Une rumeur parle d'une intercommunalité où serait Poissy, avec Orgeval, Les Alluets-le-Roi, Médan, Villennes, Morainvilliers, Achères, Conflans Sainte-Honorine, Vernouillet et Maurecourt. J'avoue ne pas être doué en géographie, mais dit comme ça il y a un truc bizarre.

 

J'ai donc colorié une carte, qui a le mérite d'exister.

 

interco.jpg

 

En jaune les communes citées plus haut. Effectivement, il y a comme un trou...

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 21:13

Suite à l'Assemblée Générale annuelle du 22/01/11, un nouveau Conseil d'Administration national et un nouveau bureau ont été élus pour un mandat courant jusqu'en janvier 2013. Ce Conseil d'Administration est désormais composé de 34 administrateurs, dont 18 sont titulaires de mandats électifs. Trois des administrateurs sont des membres d'Anticor Yvelines :


- Michèle DE VAUCOULEURS, Conseillère municipale de Poissy


- Nelson DE JESUS

 

- et Jean-Luc TROTIGNON, Conseiller municipal de Rambouillet,

également élu Vice-Président d'Anticor, en charge des collectivités territoriales.

 

AG 22-01-11 ANTICOR 1

 

Signalons également que Gabrielle AUDEFROY, qui avait activement participé à la création d'Anticor 78 avec Jean-Luc Trotignon, entre également au bureau national, en tant que coordinatrice des groupes locaux sur tout le territoire. Vous trouverez la composition complète de ce nouveau bureau très prochainement sur le site national d'Anticor.

 

AG 22-01-11 ANTICOR 2

 

Jean-Pierre Roux, Président d'Anticor apprécié depuis 2 ans, a cédé la Présidence à Catherine Le Guernec, qui était auparavant Secrétaire générale, dans une excellente ambiance (ces derniers ci-dessous pendant l'A.G.).

 

  CLG+JPR 1

 

L'Assemblée générale a pris acte d'une nette augmentation de la notoriété d'Anticor depuis que la Justice considère notre association recevable pour toute plainte en lien avec la lutte contre la corruption dans les affaires publiques, ce qui est assez récent. Qui plus est, ces dernières semaines, de nombreux articles ont relayé nos actions en Justice, ce qui amène également une fréquentation très importante de notre site national.

 

Mais toutes nos actions ont un coût et si vous souhaitez les soutenir, ou simplement que nous puissions les poursuivre, il nous est absolument indispensable que vous adhériez à Anticor ou que vous n'oubliez pas de renouveler votre adhésion pour 2011 !

 

 

(Bulletin adhésion 2011)

 


 

 

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article