Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:32

A l'heure où j'écris les résultats ne sont pas définitifs mais les estimations doivent être assez fiables. Sans surprise l'UMP arrive en tête avec 45% ce qui est un résultat normal. Mais bien-sûr la grande gagnante reste l'abstention avec 70% de non votants. Personnellement je pensais que la présence médiatique d'un David Douillet aurait mobilisé plus de monde. Du coup les résultats sont à relativiser mais la règle de l'abstention profitant à l'UMP est à nouveau vérifiée.

En 2e position et au 2e tour arrive de manière surprenante le PS avec 21%, suivi des Verts avec 15% et le Modem avec 8%. Les autres candidats étant en dessous des 5%. Le vote est donc clairement un plaidoyer pour le bi-partisme. Je suis bien évidemment déçu de ce résultat. La campagne menée par Richard BERTRAND était belle mais il faut se rendre à l'évidence les campagnes ont peu d'influence sur le vote. J'imagine que les 2 premiers vont déclarer que le résultat est le fruit de leur travail, de leur action sur le terrain... Pipo.

Les campagnes dans les rues ne touchent que peu de monde, c'est la télévision qui joue le plus grand rôle. Et de ce côté, difficile de lutter contre la machine UMP. La dernière semaine a été l'apologie du bi-partisme, l'élection étant réduite à un affrontement entre le PS et l'UMP. Il suffit de voir le résultat du Front de Gauche qui n'est pas assuré d'être remboursé de ses frais de campagne malgrès une présence active sur le terrain mais inaudible par ailleur. Et avec une telle abstention, ne se sont déplacées en grande majorité que les personnes déterminées dans leur choix.

Si le vote est un plaidoyer pour le bi-partisme, l'abstention en est un incroyable rejet. Je pense que Modem et Verts partagent ce rejet, les électeurs étant par contre assez indécis sur quel parti reporter leur voix. La volonté de faire dela politique autrement doit être une priorité. Et le spectable donné par les candidats du bi-partisme n'améliorent pas l'image de la politique: concours de cris, huée et chansons motivés par les candidats se battant pour monter sur la scène?

Quoi qu'il en soit nous sommes devant le cas de figure le plus défavorable avec les candidats les moins compétents mais portés par les partis majoritaires. Ils devront s'expliquer sur leurs lacunes. Frédérik BERNARD respectera-t-il l'engagement du PS contre le cumul des mandats? David Douillet terminera-t-il son mandat à son poste? Une fois élu donneront-il la priorité à leur circonscription ou à leur parti (à qui ils doivent tout..)? Un débat me semble légitime, mais aura-t-il lieu? Je ne vois pas Frédérik BERNARD critiquer le parachutage alors qu'il reçoit l'appui d'Alain LIPIETZ et David DOUILLET s'expliquer sur des dossiers de fond. Les 2 n'étant pas vraiment de grands orateurs...

Je suivrais tout ça de loin car je ne suis pas en France cette semaine (pas en exil!), mais attentivement et fidèle à mes convictions. Car après tout, si je faisais des choix de confort, j'aurais pris ma carte à l'UMP!

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Nemo 12/10/2009 11:14


Je trouve le résultat désespérant (voir mon dernier billet)...


Nelson 13/10/2009 22:20


Je ne peux qu'être d'accord, mais bon mon optimisme est résistant!