Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:58

Pourquoi s’opposer au cumul des fonctions? Ce sujet a été évoqués lors de la réunion Anticor78 à Versailles. Un des exemples qui est ressorti de manière flagrante est celui de Maire et de gestionnaire de logements sociaux. Le logement est le premier poste de dépense des français en perpétuelle augmentation. La crise actuelle a à peine limité la hausse des prix en région parisienne. Cette hausse s’explique par la tension du marché, bien illustrée à Poissy : les panneaux "Vendu" s’affichent sans qu’il y ait eu "A vendre".

 

Rare et cher le logement est donc une préoccupation importante des français. Le bricolage, et donc l’aménagement de son logement, est le premier loisir des français. Dans la mesure où cela reste un loisir… Avoir la capacité d’allouer un logement, à loyer modéré qui plus est, est donc un pouvoir considérable. Un Maire a ce pouvoir, on est en plein conflit d’intérêt. Eric Woerth n’est pas le seul.

 

Les critères d’attribution sont opaques, inconnus ou tout simplement inexistant. Comment savoir si un militant n’est pas récompensé ou un adversaire débauché par ce biais? Attribuer une faveur ne se limite pas à un appartement. Ce qui fait de ce sujet un cas à part est sa généralisation, son caractère ultrasensible (un nombre incroyable de dossiers en attente) et le lien direct entre le bénéficiaire, électeur, et l’élu. Il n’est pas rare qu’un candidat promette un appartement contre des votes. Mais surtout l’élu peut se permettre de choisir ses électeurs en important des alliés dans sa ville.

 

L’attribution de logement devrait se faire par des entités indépendantes, sans élus, sur des critères objectifs et clairement déterminés. Si les bourses scolaires étaient attribuées au bon vouloir d’un élu avec un nombre limité de bénéficiaire et non sur dossier, que penserions-nous? Je ne suis donc pas favorable à la volonté affichée par la Mairie de Poissy d’augmenter sa ‘part de marché‘. La création d’habitations et l’optimisation de l’existant sont les seules solutions pérennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires