Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 20:08

Un militant UMP de longue date, Hubert Souillard, Maire-adjoint de Maisons-Laffitte de 1989 à 2001, a écrit au Secrétaire Général de l’UMP pour lui demander de ne pas l’exclure de son parti, bien qu’il soit candidat sur une liste indépendante de soutien à Anticor pour les élections sénatoriales des Yvelines de septembre (dont la tête de liste est Jean-Luc Trotignon, l’un de nos deux Vice-Présidents). Dans sa lettre, il explique à Jean-François Copé que sa démarche de candidature indépendante est dans « l’intérêt essentiel » de l’UMP et de notre démocratie en général.

A l’heure de la montée si préoccupante de l’abstention et des votes extrémistes, son plaidoyer illustre parfaitement le désarroi de nombreux militants sincères en France, qui sont contraints d’assister impuissants au laisser-faire complice de leurs instances face aux dérives d’élus de leur parti, parfois des plus notoires. Loin d’un « Tous pourris-tous dehors », il s’agit d’un appel salutaire à un ré-assainissement de la classe politique française de l’intérieur que nous ne pouvons que saluer, en publiant sa lettre ouverte dans son intégralité.

 

(Nota pour une meilleure compréhension de ce courrier : Pierre Bédier, ancien élu UMP des Yvelines et ancien Secrétaire d’Etat, a été mis en examen en janvier 2004, condamné en 1ère instance, comme en appel puis en cassation à 18 mois de prison avec sursis et 6 ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux)

 

À : Jean-François COPÉ

Copie : « Relever la Démocratie »

Objet : Candidature d’un authentique militant UMP sur la liste de soutien à Anticor, sénatoriales des Yvelines

 

 

Monsieur le Secrétaire Général de l’UMP,

 

Cher Monsieur Copé,

 

 

Conseiller municipal de 1983 à 2001 et Maire-Adjoint de Maisons-Laffitte (78) de 1989 à 2001, Président de l’Association de Défense des Contribuables de Maisons-Laffitte, Président de l’Union pour la Défense du Parc de Maisons-Laffitte, ancien Président de syndicats intercommunaux, j’ai adhéré à l’UMP en 2002, en me déplaçant au Congrès refondateur du Bourget pour y voter. Non gaulliste, j’étais au préalable un centriste de la majorité présidentielle.

 

Au Congrès départemental de Versailles qui a suivi en 2003, j’ai été interloqué par le fait que Pierre Bédier, Secrétaire d’État aux programmes pénitentiaires, était le seul candidat  proposé aux militants pour présider l’UMP des Yvelines, alors que d’insistantes allégations de corruption à son encontre étaient déjà publiques.

 

Assumant jusqu’au bout mes convictions, j’ai décidé de me présenter à cette présidence en séance (« from the floor », comme on dit aux U.S.A. où j'ai travaillé pendant deux ans ), seul face à Pierre Bédier. Il se trouve que 19 % des 350 militants UMP ayant voté, dont des RPR de toujours, ont apporté leurs suffrages à cette candidature surprise d’un tout nouvel adhérent, ce qui indique bien qu’une exigence éthique est primordiale pour une partie non négligeable de notre Mouvement.

 

Pierre Bédier, élu à 81 %, n’a pas souhaité ensuite me proposer de siège au bureau de l’UMP des Yvelines, comme cela se pratique pourtant souvent en tel cas, dans un mouvement politique ouvert.

 

Je vous prie de bien vouloir croire, Monsieur le Secrétaire Général, à la profonde sincérité de mes convictions anticorruption en politique, impliquant nécessairement l’exemplarité des élus due à nos électeurs. Ces convictions me sont apparues comme des plus fondamentales pour notre République, à l’époque où j’étais encore en activité, cadre directeur d’un grand distributeur d’eau et de services   aux collectivités locales.

 

En conséquence, convaincu que la corruption est un cancer qui ronge l’indispensable confiance envers les élus et qu’il y a urgence à soigner, dans l’intérêt de notre démocratie en général comme dans celui de notre Mouvement, j’ai accepté d’être candidat en numéro 3 (place non éligible, sauf tsunami politique) de la liste « RELEVER LA DÉMOCRATIE », liste de soutien à l’action de l’association Anticor - dont je suis membre - pour les élections sénatoriales des Yvelines.

 

Je m’y présente en tant que citoyen responsable dans un département où plusieurs exemples d’élus notoires n’ayant pas respecté nos lois républicaines dans la gestion de l’argent public ont été mis à jour, et en tant que militant UMP sincère, représentant la part de nos adhérents qui ne souffrent plus que l’éthique ne soit pas une priorité absolue pour nos dirigeants.

 

En conclusion, Monsieur le Secrétaire Général de l’UMP, cher Monsieur Copé, je vous demande de bien vouloir comprendre le sens de cette candidature indépendante, par respect de tous ces adhérents qui sont, pour moi, le meilleur de l’UMP. Vous investirez très certainement officiellement une liste UMP avec de grands noms des Yvelines, mais j’ose espérer que, sans l’approuver forcément, ceux-ci sauront respecter ma démarche salutaire. Car il est nécessaire pour notre Mouvement qu’il participe ainsi très activement à cette démarche d’assainissement éthique du fonctionnement de notre République, tout autant que les autres partis républicains qui s’y attachent.

 

Bien évidemment, ayant renouvelé ma cotisation tout début 2011, vous aurez compris que je ne souhaite ni abandonner ma famille politique, ni en être expulsé, comme si j’étais nuisible à notre Mouvement alors que cette candidature est pour moi, sur le fond, dans son intérêt essentiel.

 

Avec mes encouragements dans votre tâche difficile, et mes cordiales salutations de militant de base.

 

Hubert Souillard

Militant UMP

Pdt de l’ADCML

Pdt de l’UDPML

Ancien conseiller municipal de 1983 à 1989 et Maire-Adjoint de Maisons-Laffitte de 1989 à 2001.

 

Fait à Maisons-Laffitte, le 04 Avril 2011

 

 

http://www.releverlademocratie.fr/

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article

commentaires