Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 18:14

Le climat autour de la mission locale de Poissy ne cesse de se détériorer, sur fond de conflit politique. Car s’il y a en effet une opposition entre les salariés appuyés par leur syndicat et la directrice de la ML, cette opposition est entrée dans la sphère politique dès 2008. Quelques mois après les élections municipales, la direction change au bénéfice d’une ancienne militante socialiste recrutée loin de la ville. Le syndicat Synami-CFDT, lui, trouvera le soutien du Modem (représenté par Richard BERTRAND) et de DLR (Daniel DEBUS) conseillers municipaux qui ne cachent pas leurs critiques vis-à-vis de la gestion de Frédérik BERNARD Maire de Poissy et président de la mission locale.

 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les échanges sont passionnés et que la composante politique du sujet n’aide pas à trouver la sérénité nécessaire à la recherche de la vérité. Tout comme l’opacité de la direction.

 

Tenons nous en aux faits.

Depuis le changement de direction, 50% de l’effectif a été licencié et 25% a démissionné. La pression est grandissante sur ce type de structures, surtout avec la crise, mais on est ici dans l’exceptionnel. On comprend l’intervention d’un syndicat.

La situation financière de la structure est inquiétante, ce qui a valu la rapide démission d’Eddie AIT (Maire de Carrière) du poste de trésorier et une subvention de 100 000€ 150 000€ en augmentation de 50% (modification suite à remarque dans les commentaires) attribuée par la Mairie de Poissy.

Le bilan financier n’est pas disponible.

 

Côté passion, le dernier tract de la CFDT va plus loin et n’hésites pas à accuser la directrice de népotisme, de maquiller les comptes et détourner les fonds de la Mission. Des accusions graves qui font depuis l’objet d’une plainte pour diffamation.

 

Côté opacité, le Maire de Poissy est exemplaire et peut se résumer à un "circulez il n’y a rien à voir". La ML étant devenue extrêmement efficaces et parfaitement gérée. Les déclarations reprises dans la presse ne répondent à aucunes des questions soulevées. On est dans la gestion classique du politicien à l’ancienne: démentir toutes les critiques. Pas d’arguments et obstruction à l’ensemble des moyens pouvant clarifier la situation comme un audit de la cours des comptes. Il serait pourtant simple de faire taire les détracteurs et permettre à la Mission Locale de travailler dans plus de sérénité.

 

On peut supposer que la vérité est quelque part entre ces 2 extrêmes caricaturaux, mais il est difficile de la cerner. Daniel DEBUS a annoncé sur son blog qu’il avait écrit au préfet de Versailles pour solliciter son intervention. Espérons que cela permettra d’y voir plus clair.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

ddebus 19/11/2010 21:39


non, 150.000 E en 2009, sur décision du maire de Poissy (cf CM du 17/12/2009) alors que la commission finances avait renouvellé les 100.000 E.


Nelson 19/11/2010 21:52



Merci pour cette précision.



Pascale 13/11/2010 20:24


100 000 € de subvention ? L'heure est grave !