Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 10:04

Avant de traiter ce sujet en lui-même j'aimerais évoquer comment il est revenu dans la presse.

Je ne sais pas comment vous l'avez perçu, mais à entendre les médias on aurait pû croire que la justice venait de décider à la place des Français. L'adoption par un couple homosexuel serait devenu légale, au parlement de légiférer... En fait rien de tout ça. Maitre Eolas l'explique mieux que moi mais en fait la loi n'autorise

l'adoption que de célibataires et couples mariés. Comme les homosexuels ne peuvent se marrier, il ne peuvent adopter en couples. Par contre, la loi autorise parfaitement un célibataire homosexuel à adopter un enfant. Et c'est sur quoi porte le jugement: la justice a reconnu que la seule raison pour laquelle cette femme, Mme B., n'avait pas le droit d'adopter était son

homoséxualité, discrimation interdite par la loi.

Les raccourcis pris par la presse sont parfois surprenant et totalement contraire à leur fonction première: informer. Ainsi, il est surprenant d'analyser la différence de traitement de Roman Polanski: parfois on apprend qu'il est poursuivi pour une "affaire de moeurs", parfois pour le viol d'une mineure. Je veux bien qu'un viol soit une affaire de moeurs, mais l'impact, l'information donnée ne sont pas du tout les mêmes...

Mais revenont au sujet principal. La justice vient d'arréter une hypocrisie de 10 ans dans ce cas, 40 ans pour la France. L'adoption par un célibataire est possible depuis 1966, or à ce jour aucun homosexuel n'a eu l'autorisation d'adopter. Officiellement la sexualité n'est pas en cause, il y a toujours une autre raison. Pour Mme B. la justice a tranché, cette autre raison n'existe pas.

Hypocrisie est le bon terme. L'homoparentalité existe, elle concerne généralement des parents biologiques mais aussi quelques cas de délégation d'autorité parentale. Pourquoi l'adoption devrait être interdite? A ma connaissance il n'y a pas de statistiques sérieuses indiquant que des homosexuels font de mauvais parents. Pour une fois je suis d'accord avec Nadine Morano, il faut en finir avec cette hypocrisie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article

commentaires

Bapcol 26/05/2010 19:26


En complément de cet article, je vous invite à regarder le podcast d'une émission à laquelle a participé Hervé Morin, président du Nouveau Centre, qui s'est prononcé pour l'adoption par des couples
homosexuels : http://politoscope.tv/event/2/social-media/enjeux-et-droit-de-la-famille/legaliser-homoparentalite


Nelson 28/05/2010 09:33



Jean-Marie CAVADA avait pris la même position au moment où j'écrivais cet article. Dommage pour eux que l'UMP les méprise.


WebTV intéressante cependant.



laloose 13/11/2009 00:15


Entièrement d'accord sur les médias comme les politiques qui ont raconté tout et n'importe quoi sur cette affaire. Ecrire vite, c'est bien. Ecrire vrai et juste, c'est tellement mieux...

"A ma connaissance il n'y a pas de statistiques sérieuses indiquant que des homosexuels font de mauvais parents"
l'argument est quelque peu léger... l'absence de statistiques ne peut en aucun cas prouver quoi que ce soit... Surtout sur une échelle de temps aussi faible...


Nelson 13/11/2009 20:31



Bonjour, je n'ai pas dit qu'aucune statistique n'était faite, mais qu'aucune n'était défavorable, ce serait même le contraire. Il est certain que si une étude était défavorable tous les nombreux
et actifs opposants l'auraient déjà mis en avant.