Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 20:38
Jeudi dernier a été un festival de discours politique bien vide.

Brice Hortefeux a repris le même argumentaire lancé par Nicolas Sarkozy depuis 2002: la délinquance est en baisse sur les indicateurs les moins critiques. Parlant d'une rupture, sans savoir pourquoi. On peut lire dans le Figaro qui n'est pas le journal le plus critique:

L'OND fait cependant état d'une hausse du nombre des atteintes volontaires à l'intégrité physique de 3,8% en octobre en «comparant les faits constatés sur 12 mois». Il apparaît aussi que le nombre d'atteintes aux biens n'a «quasiment pas» varié (-0,2%) et que les escroqueries et infractions économiques et financières ont augmenté de 1%, selon l'OND.
En clair, les agressions qui ne peuvent disparaitre des fichiers sont en hausse.

Charles Pasqua avait annoncé les plus grandes révélations de tous les temps. La Ve république allait tomber. Au final: rien. Il s'est contenté de donner des informations connus de tous. Il cible principalement Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Philippe Courroye. En clair des personnes qui ont un pouvoir aujourd'hui limité. Comment expliquer une telle absence de contenu? A-t-il déjà obtenu des garantis ou n'avait-il rien à dire? Cherche-t-il a obtenir un appui présidentiel en attaquant la Chiraquie? Quoi qu'il en soir, il a beaucoup parlé pour ne rien dire.

Nicolas Sarkozy a repris le thème de l'immigration, de l'identité nationale, de la France... Après le discours qui fait échos devant les agriculteurs, il fait un copier-coller de ses thèses de 2007. Le FN revient, une piqure de rappel s'impose. On a donc droit au "la France c'est bien" "la famille c'est bien" "le travail c'est bien" "la burqua c'est mal" sur un ton bien volontariste et j'oublais "la gauche c'est pas bien". Démontrant ainsi qu'il est le seul défenseur de la France et que les bons français votent pour lui. Il aurait pû aller plus loin, dire à quel point le "ciel est bleu",  "la guerre c'est mal" et demander à ceux qui ne votent pas pour lui de quitter la France.

Comme quoi, moins on a à dire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article

commentaires

anais 26/11/2009 23:18


Une des plus belles nouvelles de la semaine. La fin de Bellengé au nouveau centre. Il était temps. Il est remplace par un gestionnaire aux dents longues, et bien plus posé, un certain Michel
Dupard. Il soutenait Bertrand du modem mais il n'a pas hésté à tourner casaque à l'évictoin de Bellengé, et il a raison. Nelson quand y vas tu?


Nelson 27/11/2009 20:07


Merci de préciser vos sources, ce site n'a pas vocation à colporter des rumeurs.


gatsby 16/11/2009 16:47


Moi j'ai surtout l'impression que sir Bertrand est entrain petit à petit de réunir les centristes de poissy, modem et nouveau centre autour de lui.
Il a commencé en installant le modem (l'ex udf) sur poissy qui n'avait plus d'activité depuis de nombreuses années et maintenant il est entrain de faire venir à lui le nouveau centre (voir ce qui
s'est passé aux legislatives).
Mais forcement cette façon de procéder doit serieusement ennuyer le PS, l'UMP et leurs amis car plus le centre sera fort, plus les autres seront faibles :-)


stephane 14/11/2009 17:10


Amusant en effet car lors des legislatives c'est le nouveau centre de la 12eme qui a soutenu Bertrand et non l'inverse.
Je n'ai vu dans aucun journal, aucun site, aucun blog l'annonce de ce soudain changement de cap. Vous divaguez mon ami, mais Bertrand fait couler de l'encre sur les blog locaux en tout cas.


alain moreau 14/11/2009 00:20


Richard Bertrand propose ses services au Nouveau Centre
Du modem au nouveau centre, c’est ce que tente actuellement de rallier Richard Bertrand auprès des instances du NC natonal. Le chef de file du modem, deuxième adjoint de la ville de poissy (ps), a
pris acte de ses récentes défaites aux élections (cantonales, européennes et législatives) pour prendre ses distances avec le parti de François Bayrou qui l’a ignoré lors de la dernière législative
partielle dans la 12ème circonscription des yvelines. De plus en plus isolé au modem local, Richard Bertrand voudrait profiter de l’absence de leader au nouveau centre dans la 12ème circonscription
des yvelines pour proposer ses services au parti d’Hervé Morin, ministre de la défense. Question : le nouveau centre, proche de l’ump, acceptera-t-il d’accueillir celui qui a fait gagner la gauche
lors des municipales 2008 aux dépens de l’ump à Poissy ? Les responsables départementaux, non consultés, s’opposeraient catégoriquement à cet opportunisme jugé déplacé. Certains survivants du modem
local ne seraient pas non plus avertis de cette démarche. A suivre.


Nelson 14/11/2009 12:42


Les rumeurs aiment la politique et inversement. Personnellement j'en ais entendu des plus crédibles. Ca va assez bien avec le titre de mon sujet.