Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 18:41

Dans son récent article dans le quotidien France Soir, Yvan Stefanovitch s’est intéressé au train de vie mené par le Président du Conseil général de Haute Marne et Sénateur Bruno Sido, et dénonce plusieurs affaires susceptibles d’entraîner sa responsabilité pénale, si toutefois les autorités compétentes, ou des citoyens vigilants du département décidaient de porter l’affaire en justice.

Surnommé selon le journaliste « le monarque qui s’en fout » par ses camarades de la majorité au conseil général, cet élu se serait fait une habitude de tirer un avantage particulier de ses fonctions.

En effet, non content de profiter d’une voiture de fonction avec chauffeur en sa qualité de président du conseil général, cet élu n’hésiterait pas à s’en servir pour effectuer ses déplacements à Paris au titre de son mandat de Sénateur, et à facturer à ses administrés locaux tous les frais correspondants, jusqu’à l’hébergement de son chauffeur dans la capitale. Rappelons qu’en sa qualité de sénateur il perçoit déjà pour ses frais de confortables indemnités. Rappelons aussi que la Haute Marne est l’un des départements les plus pauvres de France.

Sont également évoqués dans cet article, outre de fréquents et dispendieux frais de bouche dont le montant serait prélevé sur les deniers publics, l’occupation apparemment irrégulière d’un hôtel particulier, propriété du conseil général, et ce qui serait l’emploi à des fins privées, de personnels d’entretien, salariés par le département.

Ces faits mentionnés par le quotidien seraient constitutifs d’abus de confiance au préjudice du département, d’occupation irrégulière d’un bien immobilier appartenant au conseil général, et d’ingérence ou prise illégale d’intérêt.

Pour en savoir plus: http://www.francesoir.fr/actualite/politique/argent-public-un-president-conseil-general-qui-vit-comme-un-roi-90496.html


Anticor

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article

commentaires