Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 16:02

Cette semaine, pour cause de voiture toujours pas réparée, j'ai pris les transports en commun. L'occasion de goûter aux joies du Rer A, ses annulations et sa bonne heure et demie de trajet au lieu de 25 min en voiture. Au moins faisait-il beau, ce qui en soit est une bonne chose.

 

C'est aussi pour moi l'occasion de lire "metro". Il n'y a pas un gros boulot de journaliste, mais à ce prix-là surtout quand on a essayé ses concurrents "direct", je me dis que c'est pas si mal.

 

J'en viens donc au sujet qui me fait réagir. Un sondage en partenariat avec RTL pose la question suivante: " Faut-il forcément enfermer les fous dangereux pour les soigner ? ". Les réponses sont sans équivoques: oui. Seule une aide-soignante, c’est à dire qqun qui sait de quoi elle parle a un avis contraire. Moi même j'aurais répondu par la positive. On me parle de fou dangereux, je vois tout de suite un type bizarre en camisole de force, la bave aux lèvres en train de se cogner la tête contre les murs. Bin ouais faut l'enfermer celui-là.

 

Le sondage fait suite à l'assassinat commis par un "fou meurtrier" dans le RER A. En fait, cette personne souffrait de troubles psychiatrique grave et avait arrêté de se soigner. Malgré les multiples alertes lancées par ses proches, rien n'avait été mis en œuvre. C'est ce que l'on peut lire dans le même "metro". Et ce n’est pas la même chose.

 

Si la question avait été: "faut-il enfermer tous les psychotiques s’ils sont potentiellement dangereux. Sachant qu’il y a 6 millions de psychotiques en France et que la très grande majorité ne blessera personne?"  ou "faut-il enfermer qqun alors qu’il est impossible de savoir s’il blessera qqun?" ou "sachant que vous avez plus de chance de mourir dans un accident de voiture que de la main d’un psychotique, faut-il enfermer tous les automobilistes?".

 

Je ne suis pas spécialiste sur le sujet de l’enfermement des fous. Mais ce que je peux dire c’est qu’autant les statistiques sont l’art de bidouiller les chiffres pour avoir les résultats que l’on veut (la délinquance baisse alors que les agressions ne cessent d’augmenter, on se satisfait de la fin de l’augmentation du chômage alors qu’on est à un niveau négativement historique…), les sondages sont l’art de poser les questions pour obtenir la réponse que l’on veut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires