Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 16:02

Ne pas voter pour un corrompu est un premier pas, mais encore faut-il l'identifier.

 

Comment procéder? Rien de révolutionnaire, pas de filatures ou de technique d'espionnage. Il suffit le plus souvent de demander les documents à l'administration. Car même si n'est pas évident, vu le traitement qui nous y est réservé, les administrations sont au service du citoyen. La plupart des documents sont librement consultables, c'est pour cela que les montants des travaux publics sont affichés sur les chantiers.


Il suffit, mais ce n'est pas si simple. Il faut jouer avec la transparence ou plutôt l'opacité des administrations publiques.
Cette opacité est facilement mesurable. Il suffit de faire une demande et de considérer le temps de réponse en fonction des moyens utilisés. Par exemple, on pourra qualifier de transparent une entité qui répondra à une demande par mail. On peut ajouter le qualificatif de "sérieux", si la réponse à fait l'objet d'un suivi (accusé de réception, numéro de suivi...). Dans la vie réelle, c'est extrêmement rare.


D'où cet article, rien de nouveau, sur la procédure pour avoir des documents officiels. Il convient de faire la demande par lettre recommandée AR. La plupart du temps la demande restera sans réponse (opacité forte). C'est pourquoi la CADA existe. Tous les documents ne sont pas publiques et un refus peut être normal (mais jamais l'absence de réponse). La CADA statue sur la légitimé d'une demande de documents. On peut mettre cet organisme dans la case "transparent et sérieux". Une demande par mail (suite à un refus ou plus d'un mois sans réponse) suffit, un premier courrier indiquera la prise en charge de la demande et la date à laquelle elle sera examinée. Une fois l'avis favorable obtenu, il convient de réécrire à l'administration détenant le document souhaité, toujours en recommandé.


En général, l'administration récalcitrante finit par répondre. Si ce n'est pas le cas, c'est que vous êtes sur le bon chemin et qu'il faut passer au stade suivant. Dans un prochain article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires