Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 21:06
C'est un peu le même soulagement qu'il y a 2 semaines. Que cette campagne a été désagréable, l'UMP et le PS semblent avoir tout fait pour. Entre le méprisable et le ridicule, comment s'offusquer que les Français non plus confiance dans la politique, ne votent plus? J'espère que la plainte pour diffamation d'Ali Soumaré va aboutir et que la racaille en col blanc va prendre cher.

L'abstention est la seule certitude, les médias ne le cessent de le rappeler. Tout juste si on nous explique pas qu'il faut être crétin pour voter. Non seulement je vais voter, mais en plus je serais dans un bureau de vote. Les sondages nous expliquent aussi qu'il ne faut pas voter Modem. Il faut croire que je ne cherche vraiment pas à faire comme tout le monde!

A qui va profiter l'abstention? Elle profite toujours à quelqu'un. En temps normal j'aurais penché pour l'UMP ou les partis dit "de droite". Mais pour cet électorat, l'affaire n'est pas évidente. Quand on se veut de droite, il n'y a plus que le bloc UMP et le FN. Nicolas Sarkozy avec une communication basée sur le mensonge quasi systématique (le chômage va baisser en février, je ne ferais pas campagne...) a réussi l'exploit de pousser la droite à l'abstention ou vers le FN.

Le FN est certainement le parti qui va bénéficier le plus de l'abstention.

Si le résultat est assez certain (après un entre deux tours intéressant à gauche) la communication qui suivra sera un exemple de mauvaise foi. L'UMP part pour n'avoir aucune région et criera victoire s'ils obtiennent une présidence, un peu comme pour les Européennes. Pourtant ne gérer qu'une ou deux région ne ressemble pas à une victoire. Bien-sûr, on fera remarquer la faible participation, mais quand une défaite est annoncée et que l'on arrive pas à faire sortir son électorat pour autant, c'est qu'il n'y est pas opposé...

Bref, les politiciens n'ont pas la confiance des Français, et font tout pour que ça continue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Kat 17/03/2010 20:49


UMP et FN à droite ?

Vous oubliez DLR et NDA tout justement.

4,15% contre 3,98% pour le Modem !


Nelson 17/03/2010 21:17


Je pense que DLR mérite mieux que la classification paresseuse et réductrice gauche-droite.


gérard 15/03/2010 19:53


Nelson, votre position sur le modem aujourd'hui? Votre parti ressemble--t-il encore à grand chose? Ne vous a-t-on pas manipulé, vous qui avez certaines qualités d'action? Où sont vos chefs?


Nelson 17/03/2010 21:13



Je crois que l'on a juste eu la confirmation que le Modem est nul en marketing.



falconhill 12/03/2010 23:52


Coucou,

Je partage totalement ton sentiment. Je te souhaitement sincerement bon courage : c'est avec un immense interet que je regarderai les scores de Dollium et de NDA demain à Paris (j'aurais aimé
qu'ils soient ensemble)

Et puis continuons à garder cet esprit de la politique. Peut être un jour on redeviendra majoritaires, quand plusieurs 21 avril viendront frapper les digues de notre République...

Je te souhaite un bon weekend surtout ! A bientot


Nelson 13/03/2010 12:42


Mr le Faucon,

je partage cet intéret pour NDA (Dolium c'est évident!). Nous verrons bien.
Je te souhaite un bon week-end aussi. Si j'ai bien compris nous serons tous deux dans un bureau de vote, un long dimanche donc.

Je suivrais aussi ce qu'il se passe dans ta région, mais je crois que l'on aura pas le choix!


un citoyen 12/03/2010 23:07


Ton analyse est un peu courte et va dans le sens que chacun y donne: le français moyen ne fait plus confiance à la politique ni surtout aux politiciens.
Mais comment expliquer que ce taux d'absentéisme prévu aie toujours été élevé depuis des années. Ne peut-on en conclure que lorsque l'on est "gavé" de libertés, on se désintéresse du "public" ? Car
celà signifie que personne (y compris des partis que l'on pourrait qualifier de "rénovateurs" tels Europe ecologie ou le modem) n'arrivent à mobiliser les électeurs.
Ce n'est pourtant pas faute de mettre sur la table un certain nombre de dysfonctionnement de notre société (politique). Alors ? faut-il en conclure plus simplement que les électeurs n'ont plus faim
? qu'ils sont rassasiés de liberté ? que finalement pour les uns, leur confort personnel est leur seule préoccupation et que pour les autres, ils n'ont plus d'espoir ?
En 2007, j'ai cru en la possibilité de l'émergence d'un nouveau "front national" regroupant toutes les bonnes volontés quelques soient leur couleur politique. Las, je n'entends plus depuis cette
date des critiques constructives mais un feu roulant de paroles toujours négatives. L'ouverture a été critiquée comme jamais: a-t-on jamais vu un président de la République nommer comme ministre
des personnalités de l'autre bord, des représentants des associations ? Mais non, tout ceci a été traité de magouilles, discréditant toute action d'ouverture.

Si réellement il y avait double langage, peut-on à ce point discréditer ceux que l'on encensait avant?
Ce faisant, nous fossoyons la crédibilité de toutes les personnalités qui s'investissent dans la politique.
Tous pourris ? Ce serait si facile de le penser. Mais alors quid des autres ? ils ne sont pas au pouvoir mais qu'est-ce que cela prouve ? Ils ont déjà du pouvoir...à leur échelle! donc pourris
aussi!

Sommes-nous simplement prêts à accompagner les changements nécessaires, à remettre en cause notre façon de vivre ? Pourquoi nos voisins arrivent-ils à accepter des changements que nous nous
refusons ? sommes-nous si spéciaux?
Nous avons vécu des modifications fulgurantes de la société depuis 1968 que nous n'avons toujours pas digéré.
Qu'est-ce que la société aujourd'hui? N'est-elle pas réduite à la plus petite cellule possible: moi, mon cercle d'amis, mon cercle de connaissances par réseaux interposés.
Mais est-ce suffisant pour redonner du sens à notre vie très terre à terre?
Qui sait seulement à quoi servent nos différents élus? et quelle influence finalement énorme ils ont sur notre vie quotidienne?
Oui l'absentéisme est un fléau dont personne ne sait réellement à qui il profite.
J'en appelle à ceux qui comme toi s'engagent pour leurs idées (qu'elles soient ou non en phase avec les miennes) pour redonner une perspective aux citoyens de France pour qu'ils sachent que leur
satisfaction individuelle passe d'abord par le dessein collectif auquel tout le monde peut adhérer.