Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 12:34
En déplacement aux Etats-Unis, plutôt que de déléguer le conseil des ministres à François Fillon, Nicolas Sarkozy annule le conseil des ministres. Le parisien rapelle pourtant que la délégation existait sous d'autres président de droite:

On est loin du général de Gaulle qui, parti trois semaines en Amérique latine en 1964, avait laissé son Premier ministre Georges Pompidou diriger le Conseil. Ou de Dominique de Villepin assurant en 2005 l’intérim du Conseil à Matignon (assis face à son rival, le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy), après l’accident vasculaire de Chirac.

Il sera par contre entouré de ses conseillers. Une preuve de plus que les ministres ne sont que des porte-paroles des décisions présidentielles où les conseillers ont un pouvoir très important. Une incohérence de plus, Nicolas Sarkozy veut des ministres élus (sauf si ce sont des amis) mais ne les écoutent au profit de conseillers non élus.

Je ne comprends toujours pas que les satellites de l'UMP, comme le nouveau centre ou la gauche monderne, puissent encore croire qu'ils ne sont pas le jeu de tactiques politiciennes. Certains affirmant qu'ils "enrichissent" la majorité. Faut-il être aveugle? Même les UMP (députés, ministres...) ne sont pas écouté!

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires