Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 09:28

Je viens de terminer le livre de Richard Bertrand "Ne dites pas à sa mère qu'il fait de la poltique... Elle le croit chef d'entreprise". Il me l'a donné et dédicacé il y a environ une semaine.

Le ton est surprenant, mais il s'agit d'échanges entre deux personnes et l'écrivain n'est pas journaliste politique. Elle écrit donc aussi avec ses sentiments et ses réflexions. Elle apprécie rapidement Richard, ce n'est pas surprenant: son charme est évident et je comprends facilement qu'une femme y soit sensible.


Un sourire

Ce marque chez lui c'est son sourire, quasi systématique, et son ouverture. Je dois être clair, lorsque je l'ai rencontré la première fois ce comportement a provoqué en moi de la méfiance. On était alors en début de campagne, je n'ai pas une bonne image des politiques: trop souriant pour être honnête.
Cela fait 2 ans et j'ai fini par comprendre. Son sourire n'est calculé pas, il est comme ça tout le temps, ouvert et généreux. C'est lui.


Un homme peu commun

Il est clair qu'il est différent. On peut dire qu'il a réussit, pourtant il ne le met pas en avant. Il porte moins souvant le costume que moi ou ne roule pas en 4X4 de luxe. Il ne donne pas de leçons, il écoute les autres, on peut lui exprimer un désaccord et il peut changer d'avis devant une argumentation pertinente. Il n'étale pas sa réussite, il est discret sur ses activités présentes et passées pourtant prestigieuses ou nobles. Certaines sont dans le livre, d'autres non.


Un homme de compétence

La chute de l'ancien maire condamné c'est lui. Il ne choisit pas la facilité, le MoDem n'est pas structuré, la section locale n'a presque pas d'appuis du national. Aucune personnalité ne viendra le soutenir. Il débute à peine en politique pourtant il sait s'entourer. Sa liste des municipales est un modèle d'ouverture. Le PS fait une campagne de perdant. L'UMP, certaine de sa victoire, ne fait pas campagne. Lui communique, innove, dynamise la campagne, propose des projets ambitieux: le déplacement de la prison notamment.

Un homme de priorité
C'est certainement là où le livre est le plus exact. Il sait exactement placer le curseur entre l'indispensable et le surperflux, ce qui est délégable et ce qui ne l'est pas. La plus probante des priorisations, il l'a faite au deuxième tour des municipales. La liste qu'il représente est 3e, 27 voix derrière le PS. Si les 2 listes ne fusionnent pas, le maire UMP, condamné pour corruption, est ré-élu. Il agit dans ce sens, bousculant l'immobilisme du PS local.


Il a bien-sûr des défauts. Notamment son comportement "cool" donnant une fausse impression de légèreté. Mais il est clairement le politique le plus apte à représenter la 12e circonscription. Il a mon soutien. Je vous encourage à lui parler, si vous êtes objectif vous serez de mon avis.


Seul Richard Bertrand est à la fois légitime et compétent.


Pour vous faire votre avis: demandez le livre (gratuit).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

stephane F 19/09/2009 20:23

J'ai eu le livre ce matin à Orgeval. Je suis entrain de le lire. Je vous adresserai mon commentaire.
Mais par contre je suis assez étonné de l'annonce du soutien de Yannick Noha ? Comment à t'il fait pour avoir ce soutien de poids face à david douillet?

Nelson 21/09/2009 19:35


A ma connaissance le soutien de Yannick Noha n'est pas officiel.


Nemo 18/09/2009 11:01

Nelson,

Bravo pour cette présentation ! Quel plaisir que de lire cela !

Nelson 19/09/2009 19:54


Merci Nemo,

si ce n'est pas fait, n'hésites pas à demande un exemplaire à Richard, ou le pdf!

Bon we!