Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 10:14
L'échange entre Nicolas et Nemo m'inspire une réflexion... Nicolas fait apparement parti des courants du PS anti-alliance avec le MoDem. Echange à priori déclenché par l'appel au dialogue de François Bayrou (et non son virage à gauche comme on peut l'entendre chez les idiots).
On dit de quelqu'un qu'il est sectaire lorsqu'il fait preuve d'intolérance, d'étroitesse d'esprit vis-à-vis des idées qui ne sont pas les siennes ou de personnes n'appartenant pas au même groupe ou parti. Une des conséquences est le refus d'échanger ou de travailler avec d'autres.
Je préciserai également que je ne parle pas de la gauche (personnellement je ne sais pas ce que cela veut dire) mais des partis politiques catalogués à gauche. Ici, je ne traite pas des partis de droite, qui se limiterait à l'UMP et à ses vassaux. A ceux qui me traiterait de partial je leur demanderais de lire mon blog avant de dire n'importe quoi.

Petit inventaire.

Le PS
honneur au plus gros (pour le moment). Martine Aubry qui veut bien échanger à condition que François Bayrou prenne sa carte au PS. On peut parler des alliances Verts-PCF-PS qui se traduisent par le muselage du PCF et des verts (vous saviez que les verts dirigeaient l'IDF avec le PS?). C'est un courant parmis d'autres. Le PS a la particularité d'être sectaire en interne comme le démontre la tricherie généralisée des votes internes. J'ai personnellement constaté son sectarisme lors des municipales de Poissy, où ils ont pris de haut les Verts qui ont fini par faire liste commune avec un MoDem plus respectueux. Il a fallu également les convaincre de faire une liste de fusion afin de bloquer le maire UMP corrompu. Sans le dynamisme et l'éthique du MoDem et de Richard Bertrand, la ville serait encore UMP! Et ils continuent en présentant un candidat qui s'était engagé à ne pas le faire...

Les autres
le PCF veut bien s'allier avec le PS, sauf si le PS s'allie au MoDem, mais les verts ça va. Le PdG ne veut pas entendre parler du PS, ni des verts. Le PCF peut-être. Le NPA veut bien s'allier avec le PCF, sauf si le PCF s'allie au PS pas assez "à gauche". Il y a aussi LO... Bref tout ce petit monde est donc... petit et veut le rester. Le but est de s'assurer une existence mais surtout pas de prise de risque, pas de prise de responsabilité. La situation actuelle leur va bien: ne changeons rien.

La crainte de Nicolas SARKOZY
Pour Laurent Joffrin (Libé), Nicolas SARKOZY n'a qu'une crainte: une opposition large et structurée. D'où la multiplication des annonces (taxe carbone, ADN...) pour paraitre "gauche compatible". Je veux bien le croire. En cela il peut remercier ses amis de la gauche qui sous couvert de rester "pure" continue d'être morcelées et favorise donc le statu quo. C'est à dire priviligier les ambitions personnelles à la capacité de faire changer une politique qu'ils condamnent et qui mériterait une sorte d'union sacré de l'opposition.

Restons optimistes
Malgrés son billet catégorique, Nicolas accepte d'échanger avec Nemo et fait preuve d'ouverture. La politique française est en crise et fait tomber les masques (voir la rocambolesque Ségolène Royal). Les régionales arrivent et seront décisives pour le futur de la France. Si le PS répète son score des Europénnes (ou pire) qu'il pense encore accidentel, il acceptera peut-être de réfléchir. Les autres nous verrons bien...

Pour moi, ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise, encore faut-il vouloir le voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires