Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nelson

  • Nelson
  • Engagé depuis 1977

Piscicais depuis 2001
Modem depuis 2007
Anticor depuis 2009
Mail: anticor.poissy@gmail.com
  • Engagé depuis 1977 Piscicais depuis 2001 Modem depuis 2007 Anticor depuis 2009 Mail: anticor.poissy@gmail.com

phrase du jour

Je ne suis pas né Français ni même Européen, mais je suis Français et Européen.

Recherche

24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 07:57
André Santini ayant perdu son poste au gouvernement, il avait à choisir entre reprendre son siège de député ou le laisser à Frédéric Lefebvre. Il a choisit: Frédéric Lefebvre n'est plus député. Je fais parti des nombreux français qui ne le regretteront pas.

Porte-parole de l'UMP, il s'est beaucoup exprimé. Ses déclarations sont un mélange pas vraiment subtil de mépris, de provocations, d'extrémismes et de bêtises. Pour moi ses déclarations font honte à la classe politique. Il est très contreversé jusque dans les rangs de l'UMP. Pourtant il reste en place. Sa proximité avec Nicolas Sarkozy (c'est lui qui l'a imposé comme suppléant) n'explique pas tout.

En fait aussi affligeantes que ses interventions puissent être, elles sont calculées:
- elles sont du même ordre que celles de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieure et candidat. Déclarations non compatibles avec un poste de président. Quelqu'un doit continuer à les sortir.
- elles visent un électorat bien particulier, la droite-droite, noyau dur de l'UMP qui n'accepte pas "l'ouverture".
- elles déclenchent des polémiques, nuages de fumée très pratiques. Encore plus efficace depuis la mort du journalisme d'investigation.

Aussi comme Hadopi qu'il a défendu (un bon conservateur doit contrôler ce qu'il ne comprend pas), il est inadapté, divise l'UMP et les français n'en veulent pas, mais il sera imposé par Nicolas Sarkozy. On parle déjà d'un poste de secrétaire d'Etat. Peut-être pas tout de suite (Hadopi va prendre plus d'un an pour passer) mais le volontarisme présidentiel, bougisme inutile, inéfficace mais déterminé jusqu'à l'absurde, risque encore de frapper. Le silence inhabituel de celui que Laurent Joffrin a qualifié de "Roquet UMP" va dans ce sens. Après le fiasco de son amendement visant à faire travailler les personnes en arrêt maladie (au volontariat bien-sûr), il cherche à faire oublier son image calamiteuse et gagner une respectabilité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nelson - dans Actu
commenter cet article

commentaires